Les changements sur la feuille de paie en 2014

Comme chaque début d’année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Revalorisation du Smic

Le montant du taux horaire brut du Smic augmente de 1,1 % à compter du 1er janvier 2014. Il est ainsi fixé à 9,53 €.

Quant au Smic mensuel brut, il s’élève à 1 445,42 € pour une durée de travail de 151,67 heures (35 heures par semaine) contre 1 430,25 € en 2013.

SMIC mensuel au 1er janvier 2014 en fonction de l’horaire hebdomadaire

Horaire hebdomadaire
Nombre d’heures mensuelles
Montant brut du SMIC*

35 H
151 2/3 H
 1 445,42 €

36 H (1)

156 H
 1 496,99 €

37 H (1)

160 1/3 H
 1 548,56 €

38 H (1)

164 2/3 H
 1 600,25 €

39 H (1)

169 H
 1 651,82 € 

40 H (1)

173 1/3 H
 1 703,39 €

41 H (1)

177 2/3 H
 1 755,08 €

42 H (1)

182 H
 1 806,65 €

43 H (1)

186 1/3 H
 1 858,22 €

44 H (2)

190 2/3 H
 1 920,28 €

* Calculé par nos soins.
Observation : la date d’application est le premier jour du mois.
(1) Les 8 premières heures supplémentaires (de la 36eà la 43e incluse) sont majorées de 25 %.
(2) À partir de la 44e heure, les heures supplémentaires sont majorées de 50 %.

Hausse du minimum garanti

Le minimum garanti intéresse tout particulièrement le secteur des hôtels-cafés-restaurants pour l’évaluation des avantages en nature nourriture. Il passera de 3,49 à 3,51 € au 1er janvier 2014.

Ainsi, l’avantage nourriture dans ces secteurs est donc évalué, au 1er janvier 2014, à 7,02 € par journée, ou 3,51 € pour un repas.

Plafond de la Sécurité sociale

Au 1er janvier 2014, le plafond mensuel de la Sécurité sociale est porté de 3 086 à 3 129 € et le plafond annuel de 37 032 à 37 548 €.

Plafond de la Sécurité sociale 2014 en fonction de la périodicité de la paie

Salaire payé
En euros

Brut / trimestriel
9 387

Brut / mensuel
3 129

Brut / quinzaine
1 565

Brut / semaine
722

Brut / jour
172

Brut / horaire(1)

23

Plafond annuel 2014 : 37 548 €

(1) Pour une durée inférieure à 5 heures.

Hausse des taux des cotisations de retraite

Cotisation de retraite de base

Un décret du 2 juillet 2012 a prévu une hausse progressive de la cotisation d’assurance vieillesse de base, chaque année, jusqu’au 1er janvier 2016.

Au 1er janvier 2014, la cotisation d’assurance vieillesse de base assise sur la part de rémunération ne dépassant pas le plafond de la Sécurité sociale augmente ainsi de 0,10 point pour s’établir à 15,25 %. La part patronale s’établit à 8,45 % et la part salariale à 6,80 %.

Cotisation de retraite complémentaire

Une circulaire Agirc-Arrco du 3 juillet 2013 a validé l’augmentation, au 1er janvier 2014, des taux de retraite complémentaire décidée par les partenaires sociaux dans le cadre de l’accord national interprofessionnel du 13 mars 2013. Ces taux de cotisations augmentent donc de 0,10 point au 1er janvier 2014.

Taux de la cotisation patronale d’allocations familiales

Pour compenser la hausse de la cotisation déplafonnée d’assurance vieillesse de base, le taux de la cotisation patronale d’allocations familiales passerait de 5,40 % à 5,25 % à compter du 1er janvier 2014. Ce nouveaux taux doit toutefois faire l’objet d’une confirmation officielle par décret.

Temps partiel : majoration des heures complémentaires

En 2013, les heures complémentaires - c’est-à-dire les heures réalisées à la demande de l’employeur au-delà de la durée prévue au contrat de travail à temps partiel - ne faisaient l’objet d’aucune majoration lorsqu’elles n’excédaient pas un dixième de l’horaire contractuel.

En application de la loi de sécurisation de l’emploi, à compter du 1er janvier 2014, toutes les heures complémentaires effectuées dans la limite du dixième de l’horaire contractuel bénéficient, en principe, d’une majoration de salaire de 10 %. Ainsi, par exemple, un salarié travaillant 30 heures par semaine bénéficie d’une majoration de 10 % pour ses 3 premières heures complémentaires.

Pour celles réalisées au-delà du dixième de l’horaire contractuel, la majoration légale reste fixée à 25 %.

Maintien de la cotisation AGS

Le conseil d’administration de l’AGS (Association pour la gestion du régime d’assurance des créances des salariés) a décidé, le 11 décembre dernier, de maintenir le taux de la cotisation patronale AGS, également dénommée cotisation FNGS (Fonds national de garantie des salaires), à son niveau actuel.

Ce taux reste donc fixé à 0,30 % au 1er janvier 2014.